de son ombre
4 septembre 2013



je vois des spectres nouveaux roulant à travers l’épaisse et éternelle fumée de charbon, − notre ombre des bois, notre nuit d’été ! −

Rimb., Ville

et on ne saute pas au-dessus de son ombre,


arnaud maïsetti - 4 septembre 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_Arthur Rimbaud _ciels _Journal | contretemps _ombre