Lou Reed | I could sleep for a thousand years
27 octobre 2013




De Lou Reed, souvenir d’un film — d’une scène dans un film où Lou Reed est évidemment absent, mais sa voix. Last days, de Gus Van Sant — c’est un souvenir précis, et tenace, les images et la voix. Ce soir, des mots qui ne veulent rien dire, ce soir.

I could sleep for a thousand years
A thousand dreams that would awake me
Different colors made of tears


arnaud maïsetti - 27 octobre 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_À la musique _deuil _Lou Reed