Marseille | Ce toit tranquille (entre les tombes)
16 février 2014



impressions que ces immeubles sont des pierres levées (comble d’or aux mille tuiles…) que les vivants habitent, comme les morts d’autres pierres — et la mer plus loin s’éloigne et va revenir.

puisqu’entre moi et la mer tant de ville, et derrière la montagne ; partout du ciel comme de l’eau, couleur blême, nacre, miroitement de gris et de bleu en arrière, pays des morts aussi.

& tant de vent encore.

(séance de travail autour de Genet à la Belle de Mai ; images prises sur les toits de la Friche)
















arnaud maïsetti - 16 février 2014

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_ciels _la mer, toujours recommencée _Marseille _montagnes _Paul Valéry _photographies _ville