L’Insensé à Avignon | à la BNF / Maison Jean-Vilar
4 juillet 2015




Programme juillet 2015


L’Insensé est présent à Avignon cette année toute la durée du festival, et sur tous les fronts — spectateurs des scènes le soir ; écrivant les critiques la nuit ; et le jour, présent à la BNF / Maison Jean-Vilar (8, rue de Mons, dans le vieil Avignon) pour animer rencontres et ateliers. Cette année inaugure en effet un partenariat muri à l’hiver entre les rédacteurs de l’Insensé et la BNF : puisque la critique telle qu’on la conçoit voudrait être à l’intersection des œuvres et des publics, il paraissait naturel qu’elle s’allie à la BNF, dont la mission est précisément de travailler à ces croisements, en constituant l’archive vivante de ce présent.

Vous trouverez là les temps de nos rencontres. Dans l’agitation du festival, ce seront autant de moments où s’arrêter, poser un regard sur les formes et ce qui les traverse, peut-être chercher à y entendre l’écho du monde. C’est ici que la critique peut avoir du sens : non dans l’évaluation technique qui tient souvent lieu de jugement pour l’idéologie néo-libérale, mais dans le recul et la recherche d’une distance. En somme, « une certaine manière de penser, de dire, d’agir également, un certain rapport à ce qui existe, à ce qu’on sait, à ce qu’on fait, un rapport à la société, à la culture, un rapport aux autres aussi », comme l’écrivait Michel Foucault, dans Qu’est-ce que la critique ? Ce serait une façon d’échapper à l’avis des autres pour trouver en soi les armes et dans la langue s’éprouver au monde. Ce serait l’art de se gouverner, celui « de l’inservitude volontaire  », ou « comment ne pas être gouverné comme cela, par ceux-là, au nom de ces principes-ci, en vue de tels objectifs et par le moyen de tels procédés, pas comme ça, pas pour ça, pas par eux »…

Ce programme voudrait être, modestement, mais farouchement, le nôtre, celui de cet été 2015.

Arnaud Maïsetti et Yannick Butel
______________________________________________________________
Des Rencontres avec des critiques, des écrivains et des éditeurs…
Regards croisés sur deux revues d’Arts
Lundi 13 juillet
Incertains Regards / Registres
14h / 16h30 (BNF)
avec Joseph Danan, Catherine Naugrette (Registres),
& Yannick Butel, Arnaud Maïsetti (Incertains Regards)
Publication historique de l’université de Paris 3 Sorbonne-Nouvelle et de l’Institut de Recherche en études théâtrales, Registres se situe au carrefour de l’université et du monde du théâtre. Là où de la pensée se fait et circule qui se nourrit de la création théâtrale vivante et, en retour, peut la nourrir. Registres voudrait contribuer à renforcer cet échange, et en conserver la trace.
Incertains Regards est la seule revue universitaire ouverte sur les arts de la scène dans la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Revue à l’articulation des pratiques artistiques qui s’hybrident et se métissent, cette publication annuelle offre, depuis 2011, des analyses pluridisciplinaires et transversales sur les productions contemporaines, notamment les œuvres liées au Sud. Édité par les Presses Universitaires de Provence, chaque numéro est accompagné de l’enregistrement d’une pièce audiophonique.
Écrire l’acteur
Mercredi 15 juillet
L’Acteur singulier (Actes Sud)
14h / 16h30 (BNF)
avec son auteur Matthieu Mével
Ce livre n’est ni un traité sur l’art de l’acteur, ni une synthèse théorique des auteurs qui se sont intéressés à ce sujet (Aristote, Diderot, Kleist, Stanislavski, Brecht, Meyerhold). Ce sont des notes sur la singularité. Nées dans la joie de l’expérience ou dans la chambre de l’écriture, elles sont regroupées autour de questions, qui ne cessent de se mêler dans l’art de l’acteur. Comment raconter l’histoire du geste de l’acteur ? Quelle est la part de vérité dans le jeu ? Qu’est-ce que l’acteur expose de lui-même quand il joue ? Dans quelle mesure la technique lui est-elle nécessaire ? Qu’est-ce qui se joue entre sa personnalité et le personnage ? Quelle est la nature de sa présence ? En quoi est-il singulier ? Comment s’approche t-il de la grâce ? Au-delà de la question de l’acteur, il s’agit d’interroger ce qui fait la singularité de chacun d’entre nous.
Actualités de l’édition théâtrale
Lundi 20 juillet
Publie.net / Presses Universitaires de Provence
14h / 16h30 (BNF)


Avec Yannick Butel (PUP) & Arnaud Maïsetti et Christophe Triau (Publie.net)
En partenariat avec les éditions des Presses universitaires de Provence et les éditions Publie.net, une rencontre est proposées afin de présenter une actualité théorique et poétique sur la scène — rencontres avec les auteurs et éditeurs : paroles publiques. Dans la foulée du Salon du Livre qui met à l’honneur la littérature brésilienne, Les Presses universitaires de Provence présenteront Les théâtres brésiliens, manifestes, mises en scène, dispositifs. Les PUP publient également Monologues, inédits de Gao Xingjian. Dans un paysage esthétique en pleine mutation, les éditions se renouvellent, et le numérique devient un acteur des dialogues entre auteurs, critiques, et scènes. Les éditions publie.net ouvrent une nouvelle collection : ThTr, qui édite matériau pour le plateau et essais, et publiera à l’automne l’ensemble des critiques du festival d’Avignon 2015 rédigé pour l’Insensé.

______________________________________________________________
Des Ateliers d’Écriture Critique pour tous…
Initier le spectateur à l’écriture critique, lui donner l’occasion de partager son ressenti, de se forger une langue, de s’émanciper des discours reçus, de travailler activement à la fabrication d’un regard qui lui serait propre, de participer à un journal sur le net. Voici l’objet des ateliers proposés par l’équipe de l’Insensé, revue critique en ligne sur les arts de la scène.
Les productions critiques, validés par le comité de rédaction, pourront être mise en ligne.
Les ateliers auront lieu deux fois par semaine, réunissant un groupe par semaine. Ils sont gratuits et ouverts à tous, sur simple inscription (voir auprès de la BNF)


Groupe A : mercredi 08 et vendredi 10 juillet (14h / 16h)
Groupe B : jeudi 16 et vendredi 17 juillet (14h / 16h)
Groupe C : mercredi 22 et vendredi 24 juillet (14h / 16h)
______________________________________________________________
Des Revues de Presse Critique ouvertes au public
L’équipe de l’Insensé se propose de passer en revue la revue de presse élaborée par la BNF et constituant les archives au présent du festival en cours. Pour l’Insensé, l’enjeu est double :
- dégager les grandes lignes de ce qui se dit autour des spectacles : les tendances et les obsessions, les consensus et les désaccords. Tacher ainsi de rendre compte d’une activité critique, avec les armes de la critique.
- penser le geste de l’archive : la BNF déploie un protocole et des méthodes éprouvées depuis des années pour assurer cette mémoire du festival. Qu’est-ce que classer, ranger, sélectionner veut dire ? C’est aussi cette faculté à organiser l’archive qui sera au centre de cette revue critique.
Les Mardis 14 juillet & 21 juillet (14h à 16h)
______________________________________________________________

L’Équipe de L’Insensé adresses ses vifs remerciements à Lenka Bokova, conservatrice, responsable de l’antenne Maison Jean-Vilar - Bibliothèque National de France, pour l’accueil et la conduite conjointe de ces projets.

______________________________________________________________
arnaud maïsetti - 4 juillet 2015

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_Avignon _Chantier critique