Les visions continues | à l’horizon
12 mars 2017


Respirer simplement ce qui devant soi vient et s’en va, refuse d’aller ou s’enfonce, s’échoue là depuis des siècles et recommence, repart et s’interdit d’aller plus loin, ou creuse, avec sa certitude que la prochaine fois la prochaine vague engloutira tout et repart encore, et devant tout cela, être seulement celui qui est devant tout cela, et regarde, respire simplement.


arnaud maïsetti - 12 mars 2017

Tweet




arnaud maïsetti | carnets




par le milieu