Perf & Création éditoriale | and everything becomes nothing again, de Léa Habourdin
18 novembre 2017


Ce samedi, à 14h, à la librairie Deyrolle (46, rue du bac, 75007 Paris), l’artiste photographe Léa Habourdin va déconstruire et casser la reliure de son livre « and everything becomes nothing again » en public, rendant ainsi disponible à la vente les 36 cahiers qui le composent.

Il s’agit de 515 photographies d’écran montrant un nid de faucon :

En 2014, la Latvian fund of nature et l’Estonian ornithological society s’associaient pour mettre sur place l’Eagles cross border project. À la frontière des deux pays (l’Estonie et la Lettonie) les chercheurs ont posé une webcam qui observe 24/24 un nid de balbuzards. Le but premier était d’ordre scientifique, mais rapidement le projet connu un engouement sans précèdent auprès des particuliers. Pour la première fois il était possible de suivre, d’un point de vue interne, la vie d’un couple de rapaces sauvages, de la nidification à l’envol des petits.
Ce que j’ai fait.
Pendant plusieurs mois j’ai suivi ce nid, thèâtre d’évènements infra-ordinaires où les protagonistes, devenus acteurs de leur propre vie, n’ont cessé de me fasciner. De cette aventure en résulte un corpus de 515 photographies d’écran, dont le grain rappelle celui des caméras de surveillance vidéo, retraçant simplement quatre mois de la vie de ces oiseaux.

À partir de ces photographies, une publication a été créée par l’éditrice Charlotte Guy, qui a rassemblé des textes (3 dépliants réunies sous bandeau, 45 exemplaires numérotés, réalisés à la main)

Grand plaisir d’avoir pu écrire un court récit à partir de ces images – Thomas Giraud et Jean-Marie Reynier ont également écrit.


Voir la page de l’événement Facebook



arnaud maïsetti - 18 novembre 2017

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu