Pour la Poésie | « Speak white » de Michèle Lalonde. Gestes, postures et devenir d’une prise de parole
1er janvier 2016



Parution cet hiver 2016 de l’ouvrage collectif Pour la poésie. Poètes de langue française (XXe - XXIe s.), coordonné par Corinne Blanchaud et Cyrille François, publié aux Presses Universitaires de Vincennes – et qui reprend les Actes du colloque "Situations des poésies de langue française", qui a eu lieu à l’université de Cergy-Pontoise, en mai 2013.

J’y propose un article sur le poème de Michèle Lalonde, Speak White.



— Site de l’ouvrage chez l’éditeur
— Lien vers le numéro

Présentation de la revue et sommaire

Un état des lieux de la poésie de langue française aujourd’hui.

La poésie, cet « art du langage ». Qu’est-ce qu’être poète de langue française aujourd’hui ? français ou francophone, quelle influence viser ou atteindre dans l’espace public ? Quels sont ses modes de diffusion ? Telles sont les questions que pose (entre autre) cet ouvrage qui élargit le débat à tout le monde francophone (Europe, Québec, Antilles, Algérie, Afrique subsaharienne).


SOMMAIRE

Première partie : Partages poétiques

Chapitre 1. Des filiations

— La poésie,une parole d’archipel entre solitude et fraternité (en hommage à Tahar Djaout), Daniel Maximin
— Le commencement dans la poésie d’Anne Hébert, François Dumont
— « Ya’Sin » (1996), un hommage poétique de Jamel Eddine Bencheikh à Kateb Yacine, Christiane Chaulet-Achour
— « Les espaces poétiques mitoyens de Robert Choquette et Rosaire Dion-Lévesque. », Delphine Rumeau

Chapitre 2. Singularités poétiques

— Paysages de Nimrod dans Babel, Babylone : de la boue et de l’or, Yaya Mountapmbémé P. Njoya
— Au centre de nulle part : poésie de Mimy Kenet, Pierre-Yves Soucy
— Un guetteur sur la ligne de crête : Claude Esteban, Corinne Blanchaud

Chapitre 3. Œuvre et création

— Formuler, figurer. Le livre en dialogues, chiasme et déplacement, Claude Ber et Pierre Dubrunquez,
— Le travail de la baleine, Jean Portante

Deuxième partie : La poésie en situation

Chapitre 1. La poésie face aux événements

— De la guerre civile au conflit de 2006 : une chronique poétique libanaise ?
Blandine Valfort,
— « Speak white » de Michèle Lalonde. Gestes, postures et devenir d’une prise de parole. », Arnaud Maïsetti
— Oralité et « désir de la voix vive » chez Gaston Miron et Gherasim Luca, Violaine Houdart-Mérot,
— Georges Henein : une poésie engagée dans l’Histoire, Marc Kober
— Hymne national, discordances politiques et résonances communautaires au Cameroun, Bana Barka

Chapitre 2. La poésie objet d’une affirmation identitaire

— Poésie africaine et écriture de l’Histoire, Raphaël Ngwe
— Quelques réflexions sur les propositions d’Aimé Césaire pour un nouvel art poétique nègre, Marie Frémin
— La poésie calédonienne, entre performances et recherche de solidarités
Dominique Jouve,
— Écrire pour prendre la parole : situation de la poésie amérindienne francophone, Jonathan Lamy-Beaupré
— Poésie et édition au Cameroun : pour un regard ethnostylistique, Jean-Marcel Essiene

Troisième partie : Modalités de diffusion et de réception

Chapitre 1. De l’édition professionnelle au journal étudiant et lycéen

— L’image institutionnelle des Écrits des Forges, Jacques Paquin
— Poésie, vidéo et nouveaux modes de diffusion chez les poètes contemporains du Québec : les éditions de l’Écrou face aux nouvelles technologies, Paul Fraisse
— La diffusion de la poésie estudiantine en France sous le regard des pratiques universitaires américaines, Anne-Marie Petitjean
— Le journal lycéen, un espace d’expression poétique, Olivier Belin

Chapitre 2. De l’anthologie

— Brièveté, anthologie et francophonie, Nelson Charest
— Le surréalisme en anthologie : un chant du cygne ?, Pierre-Henri Kleiber

Chapitre 3. La poésie dans l’espace

— Entretien avec Anne Slalik pour le site littéraire Encres vagabondes, juillet 2012, Brigitte Aubonnet
— Poésie et espace public : lectures des mots, lectures des lieux, Marc-André Bouillette


arnaud maïsetti - 1er janvier 2016

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu