Textuel n°68 « Mythe(s) : construction, traduction, interprétation » | Confrontation du mythe, une lecture de J. Grotowski
6 janvier 2013



Vient de paraître le n°68 de Textuel, dirigé par Lucie Lagardère, aux éditions Paris Diderot, sous le titre : « Mythe(s) : construction, traduction, interprétation » – et issu de journées d’études doctorantes, en mai 2010.

Je propose une lecture du travail de Jerzy Grotowski, depuis Vers un théâtre pauvre


Présentation du numéro

Ce numéro de Textuel rassemble les actes du colloque international qui s’est tenu à l’Université Paris Diderot les 27, 28 et 29 mai 2010.

Ce colloque, préparé en amont par une série de rencontres mensuelles, a permis à une équipe de doctorants de l’école doctorale 131 d’inviter des professeurs français et étrangers à réfléchir ensemble à la notion souvent controversée de mythe. Les intervenants étaient donc unis par la volonté d’offrir un modeste panorama de la notion, de la replacer dans des historicités et des aires géographiques et culturelles précises et surtout de discuter la pertinence et les frontières de son usage en abordant trois volets principaux : la construction de l’objet mythe, sa traduction et son interprétation, chacun articulé selon ce que le(s) mythe(s) apporte(nt) à la langue et à l’idéologie. Ont contribué à ce numéro de Textuel : S. Baudoin, A. Bel, C. Bertrand, D. Gentili, K. Gitai, M. Kusnierz, L. Lagardère, N. Levy, A. Maïsetti, T. Mauffrey, F. Nasi, Ph. Postel, C. Sangouard-Berdeaux.

"Mythe(s) : construction, traduction, interprétation", textes réunis par Lucie Lagardère, Textuel, n° 68, Paris : Publications de l’université Paris Diderot-Paris 7, 2012, 244 p., ISSN 0766-4451, ISBN 978-2-7442-0181-3


SOMMAIRE

— Lucie LAGARDÈRE : Introduction - Mythe(s) : construction, traduction, interprétation

I - Langue du mythe, mythe de la langue

— Céline SANGOUARD-BERDEAUX : La Terreur comme mythe de l’écriture, de Breton à Blanchot
— Keren GITAI : Anastylose de l’hébreu moderne : Ruine(s) de Babel
— Franco NASI : Sisyphe, les fleuves et les rochers : de l’heureuse mélancolie du traducteur.
— Mathias KUSNIERZ : Hölderlin traducteur : mythos, mutisme

II - Le mythe contre le mythe : usures, violences, nouveaux usages du mythe

— Dario GENTILI : De la métropole de Walter Benjamin au village global
— Nurit LEVY : La déconstruction du mythe du self-made-man dans La Tache de Philip Roth
— Cécile BERTRAND : Le mythe de la transgression dans quelques récits populaires du début de la période victorienne : maîtrise de la dissidence et tentations criminelles.
— Sébastien BAUDOIN : René et le Juif errant : réécriture et variations mythiques

III - In-opérativité moderne du mythe

— Arnaud MAÏSETTI : Confrontation du mythe – une lecture de Grotowski
— Auriane BEL : 1968-1978 : l’anti-mythe de l’art ?

IV - Le mythe est-il un récit de transmission ?

— Lucie LAGARDÈRE : Mythologies romantiques au futur : improviser l’histoire en prose
— Tristan MAUFFREY : Propositions des anthropologues de l’Antiquité pour une approche comparative des mythes chinois
— Philippe POSTEL : Le mythe, une voie de renouveau pour la littérature chinoise au XXe siècle. Le cas de Luxun dans Contes anciens à notre manière


arnaud maïsetti - 6 janvier 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu