Wiliam Blake | « La réponse de la Terre »
2 mai 2020



Traduction personnelle des Chants d’innocence et d’expérience
— ici le sommaire des poèmes
— là les carnets de la traduction


La Terre leva la tête
Des sombres terreurs de l’ombre
Sa lumière fraya
Âpre, terrible
Et dressa ses cheveux couverts d’un désespoir grisonnant

« Prisonnier sur le rivage
La jalousie étoilée garde mon repaire
Froide, glacée,
Versant larmes sur larmes
Et j’entends le Père des Anciens Hommes

Père égoïste des hommes !
Peur cruelle, jalouse, égoïste !
Le plaisir peut-il
Enchaînée à la nuit
Porter les vierges de la jeunesse et du matin ?

Le printemps voile-t-il sa joie
Quand les bourgeons et les fleurs se déploient ?
Est-ce le semeur
qui sème la nuit
Ou le laboureur qui laboure dans les ténèbres ?

Brise cette chaîne pesante,
Qui gèle mes os
Égoïste, Vaniteux
Fléau éternel,
Qui noue l’Amour vrai et l’esclavage.

.

 [I]


arnaud maïsetti - 2 mai 2020

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets