Home | « Le mot insultant »
17 novembre 2010




Si l’on tient à désigner une catégorie d’individus qu’on estime être une catégorie parce qu’on estime qu’elle a un aspect, un vice ou un attribut commun, on a toujours intérêt à utiliser le mot insultant.

Le mot insultant est toujours plus beau et plus imprécis, et on a toujours intérêt à utiliser le mot le moins précis, parce qu’il est le plus juste pour désigner une caractéristique commune.

Après, bien après l’invention du mot insultant, on trouve toujours quelque salaud qui, pour faire entrer l’insulte dans le dictionnaire ou pour pouvoir l’utiliser en famille, invente un ou plusieurs mots neutres, prétendument objectifs, complètement faux, et incroyablement laids.

Bernard-Marie Koltès (in ’Prologue’ et autres textes)

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_Bernard-Marie Koltès _pages _raconter bien