autoportrait au crâne rouge
25 juin 2012



mon visage de rubis, mon visage invalide des matins de retard quand le monde est loin de moi si loin que bientôt il pourrait me prendre un tour, et mon visage posé sur la vitre, je le vois, je m’en saisis pour plus tard, mon visage de Yorrick aux yeux de fauve, posé en travers de la gorge pour ne pas qu’il sorte de ma bouche, et derrière les voitures passent font passer davantage de temps, une minute de plus, une heure de moins, je suis devant mon visage et j’attends qu’il prenne forme de moi, je le regarde longtemps, me demande lequel de nous deux va se lasser le premier, et quand je pars finalement vaincu, j’emporte avec moi mon visage des siècles passés, sa couleur de draps défaits


arnaud maïsetti - 25 juin 2012

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_autoportraits _crâne _Fiction _vies _yorrick