autoportraits


nm (por-trè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l’s se lie : des por-trè-z excellents ; portraits rime avec succès, faix, laids, etc. Du temps de Vaugelas, plusieurs disaient pourtrait, prononciation qui vieillissait)

1. Image d’une personne faite à l’aide de quelqu’un des arts du dessin.

2. Fig. Ressemblance.
C’est son portrait, son vrai portrait, se dit d’un fils ou d’une fille qui ressemble à son père ou à sa mère, et de toute personne qui ressemble beaucoup à une autre, soit qu’il s’agisse de ressemblance physique, soit de ressemblance morale.
Image, idée.

3. Fig. Description qu’on fait de l’extérieur, du caractère d’une personne.

4. Fig. Composition littéraire très en usage dans le courant du XVIIe siècle, et qu’on employait à décrire les personnes éminentes de la société.

5. Représentation exacte d’un objet quelconque.

6. Populairement et fig. La figure.
Crever le portrait, donner un coup de poing au milieu du visage.


Les rubriques


Les textes

à vrai dire

inventaire avant liquidation

fêlure

contours

tremblé

mur

cri

narcisse

bijou

douleur

rubis

arnaud maïsetti | carnets