Yann Tiersen | Porz Goret
11 avril 2016


Le port, au large d’Ouessant : c’est le lieu. Porz Goret, le nom du lieu ; pour le reste…

Oui, le reste appartient à ce temps entre les vagues et le vent, à la couleur du ciel contre les révoltes de notre époque. Le reste appartient à la répétition des jours battus contre les touches noires et blanches du clavier, nuits et jours qui se succèdent. Le reste appartient à nos vingt ans laissés quelque part dans une chambre d’internat, tandis que le vent tombe et que la musique est forte comme l’alcool et l’odeur de l’encens parfumé.

Le reste continue, quelques notes qui semblent les mêmes depuis quinze ans.

Et toujours l’immédiate nostalgie, celle à venir quand la musique reviendra.


arnaud maïsetti - 11 avril 2016

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_adolescence _Bretagne _mélancolie _musique _solitudes _Yann Tiersen