La Ville écrite | peut-être fous
3 février 2017


Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde ?

Saint-Paul


Cela seul sauverait : refuser de se dire sage, ni fou : seulement ajoutant le peut-être à l’initial de chaque phrase, on se jetterait dans le monde armé de ce peut-être, le contraire d’un doute, plutôt d’une précaution d’usage qui permettrait de lever les signes d’un monde possible et d’un présent désirable, avec ce peut-être qu’on porterait sur soi comme le plat de barbier transformé en armure par Don Quichotte, pour la seule raison qu’il n’y en a pas, et que la folie permet d’inventer autour de soi les beautés déraisonnables qui font encore croire en l’impossibilité de Dieu et à l’existence des hommes : peut-être, et on irait ainsi, peut-être, moins lourds de certitudes, mais dans le mouvement qui serait celui des astres, peut-être, qui tombent sur nous qui tombons aussi et qui allons, peut-être, plus fous encore de n’être pas complètement fous dans ce monde fou qu’on rencontre à chaque pas, peut-être.


arnaud maïsetti - 3 février 2017

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

Saint Paul _folies _Journal | contretemps _Paris _solitudes _un bout de notre monde