BNF | je passai
16 novembre 2011




Chaque lundi, je fais donc un détour de 498 Km (environ) pour les voir : me rendre ici, à midi (un peu avant) – je passe, les tours sont là. En passant, c’est autant pour la beauté des lieux que pour l’immobilité du temps ; je m’arrête et prends ces images. Ce n’est jamais la même lumière, évidemment. Ni les reflets sur les vitres ; jamais le même ciel. Plus loin, c’est le pont (je le regarde), et Rue des Frigos, la faim. Puis, midi. Il pleut, ou la lumière est aveuglante sur les tours, il fait si froid, il neige bientôt. En repartant, la soif. Les tours sont les mêmes. Date l’horloge interne, solaire, qui laisse des traces en soi de chaque semaine traversée ici, habitée, aperçue, laissée en arrière, partagée. Quelle vie passée ainsi ; quelle autre devant moi m’attend, que je rejoins.


Mise à jour chaque semaine

14 novembre







07 novembre





31 octobre





17 octobre




10 octobre




arnaud maïsetti - 16 novembre 2011

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_cheveux _mémoire & souvenirs _Paris _perceptions / impressions _photographies _photos _pluie _villes _visages