Chantier traduction


(tra-du-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.

1°Action de traduire.
2°Version d’un ouvrage dans une langue différente de celle où il a été écrit.
On a justement comparé le commun des traductions à un revers de tapisserie, qui tout au plus retient les linéaments grossiers des figures finies que le beau côté représente, ROLLIN, Traité des Ét. I, 1.



Les rubriques


Les textes

Wenn man doch ein Indianer wäre...

« à chaque fois qu’il y a césure, il y a envol »

arnaud maïsetti | carnets