William Blake | Chants d’innocence , ’Le Petit Garçon Noir’
6 juillet 2013




Traduction personnelle des Chant d’innocence
— ici le sommaire des poèmes
— là les carnets de la traduction


Ma mère m’a enfanté dans le Sud sauvage,
Et je suis noir, mais ô ! mon âme est blanche ;
Blanche comme l’ange est l’enfant d’Angleterre,
Mais je suis noir comme endeuillé de lumière

Ma mère m’enseignait la vie sous l’ombre d’un arbre,
Assise, bien avant les chaleurs du jour,
Moi sur ses genoux, elle qui m’embrassait,
Et désignant l’Est, disait :

« Regarde où le soleil se lève : c’est là que vit Dieu
Et donne sa lumière, et répand sa chaleur,
Et les fleurs et les arbres et les bêtes et les hommes reçoivent
Réconfort à l’aube, joie au midi.

Et nous sommes sur terre l’espace d’un bref instant,
Afin d’apprendre à recevoir les rayons de l’amour,
Et ces corps noirs et ce visages brûlé de soleil
Ne sont que nuages, et comme bosquet d’ombres.

Et quand nos âmes sauront recevoir cette chaleur,
Le nuage se dissipera, nous entendrons sa voix,
Qui dira : « Sortez de ce bosquet, mes doux amours,
Et entourez ma tente d’or, réjouis comme des agneaux. »

Ainsi parlait ma mère, et ainsi m’embrassait-elle,
Et ainsi dirai-je au petit garçon anglais,
Lorsque, libérés, moi du nuage noir et lui du nuage blanc,
Nous entourerons la tente de Dieu comme des agneaux, de joie :

Je lui ferai de l’ombre jusqu’à ce qu’il puisse
Reposer plein de joie sur les genoux de notre père,
Et puis je me lèverai et caresserai ses cheveux d’argent,
Et serai tout comme lui, et alors il m’aimera.

 [1]


arnaud maïsetti - 6 juillet 2013

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




[1The Little Black Boy

My mother bore me in the southern wild,
And I am black, but O ! my soul is white,
White as an angel is the English child : 
But I am black as if bereav’d of light.

My mother taught me underneath a tree 
And sitting down before the heat of day,
She took me on her lap and kissed me,
And pointing to the east began to say.

Look on the rising sun : there God does live 
And gives his light, and gives his heat away. 
And flowers and trees and beasts and men receive
Comfort in morning joy in the noonday.

And we are put on earth a little space,
That we may learn to bear the beams of love,
 
And these black bodies and this sun-burnt face
Is but a cloud, and like a shady grove.

For when our souls have learn’d the heat to bear 
The cloud will vanish we shall hear his voice. 
Saying : come out from the grove my love & care,
And round my golden tent like lambs rejoice.

Thus did my mother say and kissed me, 
And thus I say to little English boy. 
When I from black and he from white cloud free,
And round the tent of God like lambs we joy : 

Ill shade him from the heat till he can bear, 
To lean in joy upon our fathers knee. 
And then I’ll stand and stroke his silver hair,
And be like him and he will then love me.

par le milieu

_Chantier traduction _enfant intérieur _Poësies _terre _William Blake