un rêve | les onglets
19 juin 2019



Dans le rêve, face à l’ordinateur, je parle à Victor P. de cette merveilleuse version d’un titre de jazz — il s’assoit, sans mot, me regarde : semble attendre que je lui fasse écouter. Je m’en étonne ; ce n’est pas vraiment la musique qu’il écoute (mais je réalise que je ne sais pas du tout quelle musique il écoute). Alors, j’ouvre les onglets ; lance une recherche ; la page s’ouvre — la musique commence, mais je l’interrompt ; ce n’est pas la bonne version. Lui ne s’impatiente pas. J’ouvre un autre onglet.

C’est alors que tout se met à ralentir férocement. La page d’abord ne s’ouvre pas. J’ouvre un autre onglet : la page se charge sur une autre page ; j’ouvre un autre onglet : c’est lent.

Victor P. attend, placide et patient, bienveillant ; parfois il me regarde ; je ne m’affole pas tout de suite.

Mais j’ouvre un autre onglet.

Plus les onglets s’ouvrent, plus l’ordinateur est lent. Je retourne au premier onglet, celui de la mauvaise version, mais je me dis tant pis, Victor P. se fera une idée : mais la page ne charge pas. Je copie-colle l’adresse de la page, et j’ouvre un autre onglet. Rien.

Quand j’ouvre un autre onglet, Victor P. est déjà parti ; la page ne charge pas ; j’ouvre un autre onglet.


arnaud maïsetti - 19 juin 2019

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




par le milieu

_Fiction _machine / écran _rêves et terreurs