Wiliam Blake | « Introduction »
26 avril 2020



Traduction personnelle des Chants d’innocence et d’expérience
— ici le sommaire des poèmes
— là les carnets de la traduction


Écoutez la voix du Barde !
Qui voit le présent, le passé et le futur
Dont les oreilles ont entendu
La Parole Sacrée
Et qui a marché parmi les arbres centenaires

Qui a appelé l’Âme égarée
et pleuré dans la rosée du soir
Qui pourrait dominer
L’Étoile Polaire
Et la lumière tombée, retombée, la ferait renaître !

Ô Terre, ô Terre, reviens !
Relève-toi de l’herbe arrosée
La nuit est épuisée
Et l’aube se lève des masses endormies

Ne te détourne plus :
Pourquoi te détournerais-tu
Le ciel étoilé
Le rivage miroitant
Je te le donne jusqu’au crépuscule.

.

 [1]


arnaud maïsetti - 26 avril 2020

Licence Creative Commons





arnaud maïsetti | carnets




[1Introduction

Hear the voice of the Bard !
Who Present, Past, and Future see ;
Whose ears have heard
the Holy Word
That walked among the ancient trees,

Calling the lapsed Soul
And weeping in the evening dew
That might control
the starry pole,
And fallen, fallen light renew !

"O earth, O earth, return !
Arise from out the dewy grass ;
Night is worn,
and the morn
rises from the slumbering mass.

"Turn away no more ;
Why wilt thou turn away ?
The starry floor,
the watery shore,
Is given thee till break of day."

par le milieu

_aube _Chantier traduction _ciels _nuit _William Blake